Benephidire

BĂ©gaiement : son Diagnostic et sa RĂ©Ă©ducation

BĂ©gaiement
La Neurologie, la Phonétique, l’Informatique pour son Diagnostic et sa Rééducation

L’objectif principal de ce projet est d’apporter des connaissances supplémentaires sur le bégaiement en vue de proposer une aide au diagnostic et à la prise en charge du bégaiement par les orthophonistes.

Ce projet, d’une durée de 42 mois, comble un manque dans le monde scientifique français dans la mesure où la plupart des études menées sur le bégaiement proviennent de recherches anglo-saxonnes. Son caractère original est notable à plus d’un titre : les aspects neurologiques développés dans le projet n’ont donné lieu qu’à très peu d’études. De même, le fait de vouloir coupler des informations acoustiques et motrices pour repérer les accidents de parole typique du bégaiement et améliorer les techniques existantes, présente également la particularité d’être novateur. A terme, BENEPHIDIRE a pour ambition d’apporter, à partir des résultats qui seront obtenus, de nouvelles perspectives tant dans la manière de définir le bégaiement que dans sa prise en charge

Organisation du travail

Pour mener à bien ce travail, une équipe pluridisciplinaire, constituée de chercheurs en sciences du langage, en informatique, en neurologie mais également de thérapeutes spécialisés dans la prise en charge de ce trouble a été constituée.
L’ensemble des membres du projet BENEPHIDIRE se répartit autour de 5 work-packages.

Si le premier de ces work-packages porte davantage sur des questions de coordination du travail à effectuer, le deuxième a pour but de travailler sur un marqueur neurologique du bégaiement, le faisceau frontal aslant (FFA). Son objectif sera de vérifier, parmi des populations d’adultes et d’enfants, si l’intégrité et la connectivité de cette structure peuvent servir d’indice sur la sévérité d’un bégaiement et son risque de chronicisation.

Les troisième et quatrième work-packages ont pour but d’étudier les caractéristiques acoustiques et motrices des disfluences typiques du bégaiement. Pour réaliser ce travail, des enregistrements audio et articulatoires seront acquis.

Le cinquième work-package a pour finalitĂ© de rĂ©aliser une Ă©tude de faisabilitĂ© portant sur l’identification automatique des disfluences dans le but d’aboutir, sur le long terme, au dĂ©veloppement d’une application tĂ©lĂ©phonique permettant aux personnes qui bĂ©gaient d’auto-Ă©valuer leur fluence et de s’exercer Ă  la prise de parole. 

🇬🇧 Stuttering – Neurology, Phonetics, Computer Science for Diagnosis and Rehabilitation

This project aims at providing supplementary knowledge on stuttering, in order to help with its diagnostic and speech therapies. The project involves a multidisciplinary team including researchers in linguistics, computer science and neurology on the one hand, and, on the other hand, speech-language therapists specialized in stuttering. Members of the BENEPHIDIRE project are divided into 5 work-packages. The first work-package (henceforth WP) concerns mainly the coordination questions, while the second one aims at working on one of the neurological markers of stuttering, namely the frontal aslant tract (FAT). The purpose of this second WP is to verify, among children and adults, if the integrity this structure, as well as its connectivity, can be considered as an evidence of the stuttering severity and the risks of stuttering becoming chronic. 

As for the third and the fourth WPs, they aim at studying acoustic and motor characteristics of stuttering-like disfluencies, using audio and articulatory data. Finally, the fifth WP will realize a feasibility study on automatic identification of disfluencies, in order to help with developing, in the long run, an application allowing persons who stutter to auto-evaluate their fluency and to train their elocution. This project, of a duration of 42 months, fills in the gaps in the French scientific research on stuttering, given that the majority of studies on stuttering were conducted in English. The originality of this project is based on several criteria: first, the neurological aspects studied in the project were not studied in many researches. The coupling of acoustic and motor information in order to identify the stuttering-like disfluencies is pioneering as well. In the short term, the ambition of BENEPHIDIRE is to provide supplementary knowledge on spatial and temporal aspects of stuttered speech. Moreover, our project will improve the diagnostic of stuttering, especially in children. Finally, this work will bring new perspectives as in the stuttering definition as speech therapy.

BĂ©gaiement
La Neurologie, la Phonétique, l’Informatique pour son Diagnostic et sa Rééducationpour son Diagnostic et sa Rééducation

L’objectif principal de ce projet est d’apporter des connaissances supplémentaires sur le bégaiement en vue de proposer une aide au diagnostic et à la prise en charge du bégaiement par les orthophonistes.

Partenaires

Pour mener à bien ce travail, une équipe pluridisciplinaire, constituée de chercheurs en sciences du langage, en informatique, en neurologie mais également de thérapeutes spécialisés dans la prise en charge de ce trouble a été constituée.

Praxiling

UMR 5267
UniversitĂ© Paul-ValĂ©ry  â€“ CNRS

IGF

L’Institut de Génomique Fonctionnelle

LORIA

Laboratoire lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications

lilpa

Linguistique, Langues, Parole
Université de Strasbourg

cnrs

Université Paul-Valéry

Université Montpellier

Université de Lorraine

Université de Strasbourg

Inserm

Participants 

 

Fabrice Hirsch

Coordinateur du projet
chercheur

Praxiling  UMR 5267
UniversitĂ© Paul-ValĂ©ry 

Christelle Dodane

chercheuse

Praxiling UMR 5267
UniversitĂ© Paul-ValĂ©ry 

Agata Jackiewicz

chercheuse

Praxiling UMR 5267
UniversitĂ© Paul-ValĂ©ry 

Guillaume Herbet

chercheur

L’Institut de Génomique Fonctionnelle
Université Montpellier

Sylvie Moritz-Gasser

chercheuse

L’Institut de Génomique Fonctionnelle
Université Montpellier

Slim Ouni

chercheur

LORIA UMR 7503
Université de Lorraine

Yves Laprie

chercheur

LORIA UMR 7503
CNRS

Rudolph Sock

chercheur

LiLPa UR 1339
Université de Strasbourg

Camille Fauth

chercheuse

LiLPa UR 1339
Université de Strasbourg

BĂ©atrice Vaxelaire

chercheuse

LiLPa UR 1339
Université de Strasbourg

Ivana Didirková

chercheuse

UR1569 TransCrit,
UniversitĂ© Paris 8UR1569 

Dodji Gbedahou

chercheur

UMR5267 Praxiling,
Université Paul Valéry

Bernard Harmegnies

chercheur

Université de Mons

SĂ©bastien Le Maguer

chercheur

Trinity College Dublin

Marie-Claude Monfrais-Pfauwadel

chercheuse

 Praxiling – UMR 5267
Université Paul Valéry

Marine Pendeliau

chercheuse

Praxiling – UMR 5267
Université Paul Valéry

Bernadette Piérart

chercheuse

Université de Louvain-la-Neuve

VĂ©ronique Aumont-Boucand

Orthophoniste

 

Jacqueline Bru

orthphoniste

 

Catherine Daubié

orthophoniste

 

Marie-Pascale Diebolt

orthophoniste

 

Nadia Teitler-Brejon

orthophoniste

  

Loulou Kosmala

chercheuse

EA 4398-PRISMES, Université Paris 3

Ludivine Crible

chercheuse

UniversitĂ© d’Edimbourg

Offres d’emploi

Nous mettons dans cette section, les offres d’emploi proposées pas l’un des partenaires de ce projet. Nous mettons à jour cette section régulièrement.

Recrutement de locuteurs

– à venir –

Actualités

Nous mettons des informations à propos de ce projet et à propos du bégaiement.

Recrutement de Anne-Laure Lemaitre (IGF)

Anne-Laure Lemaitre a Ă©tĂ© recrutĂ©e par l’Institut de GĂ©nomique Fonctionnelle dans le cadre de l’ANR BENEPHIDIRE. Elle s’occupera du traitement et de l’analyse d’images cĂ©rĂ©brales. Pour connaitre ses travaux prĂ©cĂ©dents[…]

Read more

Présentation du travail intitulé Lorsque la consécutivité est perturbée : Comment différencier les disfluences des enfants bègues et des enfants normo-fluents ?

L’Ă©tude Lorsque la consĂ©cutivitĂ© est perturbĂ©e : Comment diffĂ©rencier les disfluences des enfants bègues et des enfants normo-fluents ? (Bellier, Didirková, Dodane, Gbedahou, Hirsch, Vasconcelos de Nunes, 2019) a Ă©tĂ©[…]

Read more

Présentation du travail intitulé Caractéristiques phonétiques des disfluences typiques du bégaiement dans un contexte bilingue : le cas des locuteurs français-mina

Le travail intitulĂ© CaractĂ©ristiques phonĂ©tiques des disfluences typiques du bĂ©gaiement dans un contexte bilingue : le cas des locuteurs français-mina (Gbedahou, Didirková, Hirsch, 2019) a fait l’objet d’une prĂ©sentation orale[…]

Read more

Contact 

Pour avoir plus d’informations sur ce projet, ou vous voulez participer dans nos études, n’hésitez pas à nous contacter